Skip to content

« Si je reste » de Gayle Forman

21 juillet 2011

          On ne s’attendait pas à ce que la radio continue à jouer, après. Pourtant, c’est le cas. […]
Il y a eu une symphonie de grincements, un choeur d’éclatements, une aria d’explosions et, en guise de final, le claquement triste du métal se fichant dans le tronc des arbres. Et puis, dans le calme retrouvé de cette matinée de février, l’autoradio qui continue à jouer la Sonate pour violoncelle et piano n°3 de Beethoven.

Mia a 17 ans quand sa vie bascule. Tout s’arrête quand, lors d’une sortie en famille, la voiture bascule dans le fossé. Un accident de voiture comme il en arrive malheureusement trop souvent, qui fait des ravages. Les parents sont tués sur le coup, le petit frère se retrouve dans un état critique et Mia, dans le coma, flotte entre vie et mort. Elle est comme détachée, hors de son corps, sans ressentir la douleur physique. Son corps est mutilé, immobile, presque sans vie dans un lit d’hôpital, mais Mia se promène, écoute, observe, et se souvient. Se souvient, de sa vie d’avant et réfléchit, à ce que sera, serait sa vie d’après. En veut-elle ? Veut-elle d’une vie sans sa famile, sans repères, une vie où tous ses rêves, son avenir, ont été brisés ? C’est à elle, à elle seule de le décider.

          Ce n’est pas mon infirimière attitrée attitrée, mais elle s’adresse tout de même à mes grands parents.

« N’ayez aucun doute, elle vous entend, dit-elle. Elle se rend compte de tout ce qui se passe. »
Elle reste là, les mains sur les hanches. Pour un peu, elle ferait une bulle de chewing-gum. Mon grand-père et ma grand-mère boivent ses paroles.
« Vous croyez que tout dépend des médecins, ou des infirmières, ou de cet équipement ? poursuit-elle en tendant la main vers le mur d’appareils médicaux. Eh bien, non. C’est elle qui mène le jeu. Alors, parlez-lui. Dite-lui qu’elle peut prendre tout le temps qu’elle veut, mais qu’elle revienne. Vous l’attendez.

Je suis assez mitigée au sujet de cette lecture… j’ai l’impression d’avoir manqué d’un je ne sais quoi, d’avoir raté quelque chose parce que ce livre était très prometteur et, qu’après coup, je n’arrive pas à mettre le doigt sur ce qui m’a dérangée.

L’histoire est touchante, personne ne dira le contraire. Un accident de voiture donc vous êtes le seul survivant : un véritable cauchemar. Je n’ai pû m’empêcher de me demander « Et si c’était moi ? ». Et dans tout ce qu’elle raconte, passé présent et avenir, on sent la question, on la lit entre les lignes, la devine sur ses lèvres, pourquoi rester ?

Je me rends compte maintenant que c’est facile de mourir. C’est vivre qui est difficile.

Ce roman est aussi une belle histoire d’amitié, entre Mia et Kim, lorsqu’elle se rappelle, passant des rires aux larmes, leur rencontre, les moments passés ensemble, etc. Un histoire d’amour aussi, une histoire idyllique dont on rêverait. La musique également est très présente, nous berce du début, avec la Sonate pour violoncelle et piano n°3 de Beethoven à la fin, avec L’Andante con poco e moto rubato, par Yo-Yo Ma.

Je chante comme si, sous les paroles de la chanson, était enfouie une carte routière musicale m’indiquant où je dois aller et le moyen d’y parvenir.

En fait, malgré tout ça – cette ambiance musicale, envoutante, le fait qu’on s’imagine à la place de Mia, les amis qu’on aimerait avoir, … –  j’ai eu l’impression de rester en surface, d’observer la scène sans pouvoir y entrer. Peut-être parce que Mia elle-même flotte à l’état de fantôme et semble dans l’hôpital plus témoin que héros ? Je ne sais pas… c’est dommage, je regrette. Mais je vous le conseille quand même, peut-être intégrerez mieux que moi à l’histoire !

Si je reste #1, Gayle Forman, Pocket (Jeunes Adultes)
ISBN 978-2266198189, 197 pages, 6 €,
VO : If I stay (angl. américain)
Bibliomania, Amazon
Enjoy !

Publicités
10 commentaires leave one →
  1. 22 juillet 2011 12hi

    Celui-là me fait envie depuis pas mal de temps ! Mais j’ai déjà beaucoup de livres à lire, et puis je me demande si cela ne me fera pas la même impression qu’à toi…

    • 22 juillet 2011 21hi

      Beaucoup de bloggueuses ont adoré, ne t’empêche pas de le lire à cause de moi 🙂

  2. 23 juillet 2011 13hi

    Bon eh bien je verrai… Mais je vois que tu as lu Le Misanthrope ! J’attends avec impatience ton avis ! =)

  3. 23 juillet 2011 23hi

    J’ai totalement adoré ce livre sur le coup car il m’avait beaucoup ému mais c’est vrai qu’avec du recul, je trouve que ce livre n’est pas le livre du siècle. Il aurait pu être bien mieux s’il avait été un peu plus creuser

    • 24 juillet 2011 12hi

      Il ne m’a déjà pas marqué sur le coup, alors qu’est-ce que ce sera plus tard ! ;D

  4. 31 juillet 2011 14hi

    Je me rapelle que j’avais lu ce livre rapidement et que je l’avais adoré contrairement à toi 🙂
    Bon après il y a mieux mais sur le moment j’ai vraiment beaucoup aimé ! C’est un livre qui se lit vite & plusieurs fois je me suis mise dans la peau de l’héroine en me disant « qu’est ce que j’aurais fait moi? »

  5. 1 août 2011 13hi

    Une amie m’a déconseillé la lecture, je le lirais peut être un jour pour me faire mon avis =)

  6. 26 août 2011 13hi

    J’ai lu ce forum avant qu’il ne sorte en format de poche. Je l’avais beaucoup aimé même si comme toi, j’avais comme une impression de manque. Je ne sais pas, peut-être que la fin aurait pu être mieux travaillée.

  7. 2 novembre 2012 1hi

    C’était chou mais un peu trop superficiel, j’ai un peu le même avis que toi. Il manque un peu quelque chose pour que ce soit vraiment bien!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :