Skip to content

« Les chemins de poussière #1 : SABA, Ange de la Mort » de Moira Young

17 juillet 2011

Tout d’abord, je voudrais remercier les éditions Gallimard Jeunesse pour  m’avoir accueillie parmi les chroniqueurs On lit plus fort et pour l’envoi de ce roman en avant-première, puisque c’est une épreuve non corrigée qui sortira officiellement à la rentrée (le 8 septembre). Et je les remercie d’autant plus que ce roman est une excellente découverte, un coup de cœur !

Déjà avant de commencé, je sentais bien ce livre, la quatrième de couverture me disais bien, et je pense que j’aurais acheté ce livre de toute façon 😉 Et je dois dire que les critiques de journaux présente en bas de la couverture n’ont pas freiné mon ardeur 😉

Exceptionnel… à mi-chemin entre Hunger Games et La Route. [Bookseller]

Cette quête héroïque a les qualités d’un classique… L’écriture est sobre, efficace, intense. [New York Times]

Exubérant, excitant et empli d’émotions fortes… Il est à parier qu’il ne sortira pas de meilleur roman pour la jeunesse cette année. [The Times]

Bizarrement, j’ai parfois eu envie de comparer ce récit à celui des Quêtes d’Ewilan, de Pierre Bottero, parfois à L’épée de la liberté, de Valérie Guinot, et l’héroïne à Katniss (Hunger Games, de Suzane Collins)… trois coups de cœur également, donc ce n’est que du bon 😉

Saba, 18 ans, a toujours vécu à Siverlake, un lieu désertique, avec son frère jumeau, Lugh, son père et sa petite sœur Emmi… Et avec sa mère, avant la mort de celle-ci lors de la naissance d’Emmi.

Lugh est né d’abord. Au solstice d’hiver quand le soleil est bas dans le ciel.
Je l’ai suivi. Deux heures après.
Et là, tout est dit.
Lugh est devant, et moi derrière.
Mais ça me va.
[…]
Quand on nous voit, Lugh et moi, on peut pas imaginer qu’on est du même sang.
On peut pas imaginer qu’on a grandi en même temps dans le même ventre.
Il a les cheveux dorés. Moi noirs.
Ils a les yeux bleus, moi marron.
Il est grand. Je suis petite.
Il est beau. Je suis laide.
Il est ma lumière.
Je suis son ombre.
Lugh brille comme un soleil.
Ça a dû être facile pour eux de le retrouver.
Il suffit de suivre sa lumière.

Les Tontons ont trouvé Lugh, l’ont emmené. Mais Saba va le retrouver, elle le lui a promis. C’est ainsi qu’elle, qui ne s’est jamais éloignée plus loin de sa maison que pour trouver de l’eau ou du bois pour réparer le toit, part à la recherche de son frère, de sa lumière. Elle découvre le monde, un monde pas toujours rose, et elle se fait vite des ennemis. Mais des alliés aussi, si elle arrive à faire confiance.

Le style en a surpris plus d’un parmis les Chroniqueurs OLPF, et j’en fais partie, mais quelle agréable surprise ! Saba et sa famille ont vécu éloignés de la société et ont donc adopté leur propre language, peu lettré et donc peu courant. Certains mots sont déformés, la syntaxe n’est pas vraiment parfaite, mais ça ne m’a pas dérangée, au contraire ! Un petit mot de l’auteure à ce sujet :

Je ne parvenais pas a entrer dans l’histoire avant d’avoir trouvé la voix de Saba. Puis un jour, tandis que je regardais fixement ma page blanche, elle a commencé à parler et je n’ai eu qu’à écrire ce qu’elle disait. C’était la voix d’une fille qui n’avait jamais parlé qu’à très peu de gens au cours de sa vie, une jeune fille illettrée qui ignore presque tout de l’Histoire ou du vaste monde. Elle a commencé à raconter son histoire, directement à sa façon, en toute simplicité avec ses propres mots.

Cette façon de parler propre à Saba m’a permise d’entrer encore plus dans ce monde à part, un monde dévasté que Saba découvre en même temps que nous. Dès les premières lignes, elle m’a envoutée, emportée.

Un monde pas toujours rose, comme je le disais, dirigé par un roi sans scrupule, qui a assujetit son empire grâce à une drogue, le chaal. Drogue qui n’est pas sans effets puisque, non contente d’abrutir son consommateur, à grande dose elle rend fou. Fou, fou de colère aussi, ce qui donne naissance à des pratiques affreuses auxquelles Saba sera confrontée, comme par exemple les combats en cage (combats de gladiateurs revus, la version Panem et circences de ce nouveau monde).

Les personnages également m’ont bien plus, surtout le rapport qu’a Saba avec le reste du monde. Elle ne veut faire confiance à personne, ne veut pas se faire d’amis, voudrait  juste retrouver son frère le plus vite possible, faire profil bas et se faufiler sans être remarquée. Et pourtant, jeu du sort, les rencontres se multiplient, bonnes et mauvaises, amis et ennemis. Emmi, Helen, Maev, Cendre… JACK ! ;D

Pour conclure, SABA est une superbe découverte, un premier tome qui plante avec brio les bases d’un monde étonnant, sans manquer d’action grâce à l’épopée de Saba et de ses compagnons de route. Même si la fin n’est pas un fin à suspens, j’attends la suite avec impatience pour retrouver la jeune fille et peut-être obtenir la réponse à quelques questions 🙂

Les chemins de poussière #1 : SABA, Ange de la Mort,
Moira Young, Gallimard Jeunesse,
ISBN 9782070696697, 368 pages
A PARAITRE LE 8 SEPTEMBRE
BibliomaniaAmazon
Enjoy !

Publicités
11 commentaires leave one →
  1. 18 juillet 2011 1hi

    Comme toi j’ai adoré ce roman. Dès que la suite sort en VO je l’achète !
    En tous cas bonne chronique =)
    Tu peux trouver la mienne à cette adresse si ça t’intéresse.
    http://bloodycafe.blogspot.com/2011/07/saba-ange-de-la-mort-de-moira-young.html

  2. 18 juillet 2011 19hi

    Dans mes lectures prévues aussi… Sinon rien à voir mais je t’ai taguée ici : http://chezradicale.canalblog.com/archives/2011/07/17/21484961.html
    Bonnes vacances !

  3. 18 juillet 2011 20hi

    Bof, l’histoire ne me tente pas tellement…

  4. 21 juillet 2011 23hi

    J’ai bien envie de me laisser tenter ! 😉 L’héroïne a l’air attachante…
    En tout cas belle chronique, ma chère chroniqueuse OLPF ! 😀

  5. 11 août 2011 9hi

    Bon c’est officiel je veux le lire 😉 Depuis que tu m’as tentée avec, je n’arrête pas de tomber sur des avis dessus, tous plus positifs les uns que les autres. On va attendre début septembre alors 😉

  6. henri permalink
    21 novembre 2012 19hi

    je voudrai savoir quand est ce que le deuxieme tome sort je veux tellement le lire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :