Skip to content

« Des fleurs pour Algernon » de Daniel Keyes

8 juillet 2011

COUP DE COEUR ! 

Enorme coup de cœur. Et énorme est énormément trop petit pour le dire. Coup de cœur, coup au cœur,  j’ai le béguin pour ce livre ! Cet article est un appel, LISEZ-LE, LISEZ-LE, LISEZ-LE ! ;D Il a absolument tout pour plaire. Tout.

Une écriture superbe,
Des sujets de réflexion,
Les personnages sont bien construits,
Et j’en passe.

Emouvant,
Intéressant,
Captivant,
Étonnant,
Epoustouflant.

Oui, je sais, pour comprendre vous auriez peut-être besoin de plus que des adjectifs 😉 Mais je l’ai fini il y a quelques jours, et pourtant je ne trouve toujours pas mes mots pour exprimer ce que je ressens après la lecture de ce livre. Qu’est-ce que vous dites ? Un petit résumé serait le bienvenu pour commencer ? Bon.

Si l’opérassion réussi bien je montrerai a cète souris d’Algernon que je peu ètre ossi un télijen quelle et même plus. Et je pourrai mieux lire et ne pas faire de fotes en écrivan et aprendre des tas de choses et ètre comme les otres.

Charlie a 34 ans, mais 6 ans d’âge mental. Charlie voudrait être « un télijen », pour que sa maman puisse être fière de lui et qu’il puisse avoir beaucoup d’amis. Mais il ne peut pas, ses parents ont tout essayé quand il était plus jeune, la science ne peut rien pour lui… Jusqu’au jour où on lui propose d’être le premier « cobaye » humain d’une expérience scientifique, qui multiplierait son QI par 3. Prêt à tout, il se lance donc dans l’aventure, derrière Algernon, une souris de laboratoire qui a subi le même traitement.

Je ne sais pas comment dire, comment écrire, exprimer en mots. Ce livre fait l’effet d’une baffe ! Je ne trouve pas mes mots, c’est impressionnant. Bon, je vais essayer d’aller point par point.

Ce livre est un ensemble de comptes-rendus de Charlie, à partir du moment où il est sélectionné pour l’expérience. Au début il écrit avec des mots simples mal orthographiés, sans aucune ponctuation et sans structure. Avec naïveté, il raconte ses journées à la boulangerie, les parties de rire qu’il a avec ses « amis », ses cours avec l’attrayante Miss Alice Kinnian… Et peu à peu, à la suite de l’opération, son orthographe s’améliore, des virgules apparaissent. Charlie n’est pas convaincu… on lui avait dit que l’opération le rendrait intelligent, mais il ne se sent pas différent. Mais nous, lecteur, lisons entre les lignes. Ses pensées se font plus profondes, il prend conscience. J’ai vraiment été émue, triste pour lui. Il prend conscience de sa vie d’avant, des gens qui se disent être ses amis mais qui se moquaient en fait de lui (et le rejette assez vite, son intelligence subite les désenchante, ils se sentent abaissés alors que Charlie les avait jusque là aidés à se sentir intelligents eux-même). Il prend conscience de sa mémoire, se rappelle, rêve. Il dépasse vite la moyenne, et d’attardé devient génie. Lui qui voulait devenir intelligent pour être comme les autres et se faire des amis, se sent de plus en plus seul. Il commence alors à adopter une attitude détachée, arrogante, et c’est là le seul point négatif du livre, selon moi, mais qui dispâraît vite, car on comprend pourquoi il en arrive là.

Et quand le comportement d’Algernon devient de plus en plus étrange, il s’interroge. Que fera-t-il si ses capacités déclinent comme celle de la souris ?

Et puis, même si l’intelligence de Charlie atteint des sommets, une nouvelle vie commence pour lui, une vie ou il reste un enfant qui ne connait pas grand-chose du social, des relations humaines, des émotions fortes, … Il part ainsi à la recherche de l’amour, de l’amitié, tente de répondre à des questions auxquelles personne ne peut répondre, même pas son cerveau surdéveloppé… Et il se retrouve confronté à lui-même.

Ce livre aborde vraiment des sujets intéressants… C’est un roman de science-fiction, mais surtout un roman psychologique qui fait réfléchir. Un attardé mental ne peut-il pas être considéré comme un humain ? Mieux vaut-il être heureux mais idiot, ou génie et conscient – trop conscient, jusqu’à se sentir terriblement seul et torturé ? Cette opération fut-elle vraiment une bonne chose pour Charlie ?

 Je ne sais pas comment vous le dire. Cet article n’est pas du tout, mais pas du tout à la hauteur du livre. LISEZ-LE ! Il fait sans aucun doute parti des livres qui m’ont le plus marqué, et j’en ai lu. Je vous oblige presque à le lire, là.

PS/ Je voudrais donner quelques extraits, mais je n’ai pas le livre sous la main… Ca viendra, stay turned !

Des fleurs pour Algernon, Daniel Keyes, Flammarion (Tribal)
ISBN 978-2081620445, 466 pages, .. €,
Titre VO : Flowers for Algernon
Bibliomania, Amazon
Enjoy !

Publicités
14 commentaires leave one →
  1. 8 juillet 2011 19hi

    😀 Eh bien tu as fini par y arriver à t’exprimer ! 😉 Mais bon… Ça a l’air compliqué ton truc 😛 Et triste ;( J’aime pas quand c’est triste =)

    • 19 juillet 2011 12hi

      Tu verras, un jour tu le liras :’)
      (j’ai confiance en mes talents de persuasion ;D)

  2. 9 juillet 2011 9hi

    C’est marrant, je viens de le lire la semaine dernière ! J’ai beaucoup aimé aussi.

  3. 10 juillet 2011 13hi

    Oh, tu me fais saliver là !!!! Je l’ajoute direct à ma liste de livres à lire !

  4. 15 juillet 2011 15hi

    C’est un ouvrage qui m’a énormément marqué également. Même si j’ai eu un petit coup de mou vers le milieu, c’est un ouvrage que je recommande aussi absolument.

  5. 17 juillet 2011 19hi

    J’ai aussi été emportée par cette lecture… L’histoire et les questionnements m’ont marquée mais je ne suis toujours pas parvenue à écrire mon billet dessus !

    • 19 juillet 2011 12hi

      Je pense que ce livre ne peut que marquer 🙂 Je comprends ce que tu veux dire, j’ai eu beaucoup de mal à exprimer en mots ce que j’ai ressenti !

  6. 1 août 2011 13hi

    J’aimerais beaucoup le lire et ton avis me confirme que je devrais l’avoir dans ma pal =)

  7. 31 août 2011 14hi

    J’ai adoré le livre, comme toi…
    Alors je te conseille le film tiré de ce livre, et qui s’appelle L’éveil. Avec le sublimissime Robert de Niro et Robin Williams.
    J’ai pleuré comme une madeleine. C’est splendidement bien joué et on y retrouve d’une autre manière toutes les émotions du livre.
    Merci.
    Je m’inscris à ta news.
    Bonne journée.
    Charlie

  8. 31 août 2011 14hi

    Les passions nous choisissent…oui, je crois que parfois c’est tout à fait vrai.
    Je suis une lectrice dévorante, alors je comprends ce besoin vital de lecture.
    Continue, c’est un super partage que ce blog que tu nous proposes, et le partage sincère aujourd’hui c’est une pierre précieuse.
    Je te remercie d’être et de partager.
    Alors à bientôt, demoiselle ordinaire. 😉

  9. 1 septembre 2011 16hi

    Ce livre est un véritable coup de coeur pour moi ! C’est dingue de voir tout ce que Charlie subit et traverse… je ne pense pas que quelqu’un puisse rester insensible devant ce livre !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :