Skip to content

« Le chant du Troll » de Pierre Bottero et Gilles Francescano

28 janvier 2011

– Psssst ! Est-ce que tu es prête ?
– Je ne sais pas de quoi tu parles. Prête pour quoi ?
– Le basculement a débuté…*

Léna est une petite fille très discrète. Tellement discrète qu’elle a souvent l’impression que les gens ne la voient pas, ne l’entendent pas. Ne font pas attention à elle, tout simplement. Alors quand le basculement a lieu, et qu’on lui explique qu’elle est l’objet de ce basculement, elle seule…

L’histoire commence avec une dispute entre ses parents à laquelle Léa assiste sans pouvoir rien faire. Le lendemain pourrait être un matin ordinaire. Sauf que la mère de Léna n’est pas là pour la réveiller, et que le ciel est anormalement coloré.

Comme si le jour avait trébuché
en se levant et renversé
les couleurs donc il parait
certains petits matins,
le ciel ruisselait
de teintes
aussi étranges que vives.
Du pourpre en longues traînées ondulantes,
du violet audacieux,
des éclaboussures d’or,
un filet de bleu cyan incapable de s’imposer,
des flaques lactescentes virant à l’orangé,
le mélange de ces teintes improbables
distillant une lumière mordorée
qui transformait les rares passants matinaux
en créatures oniriques.*

Le matin suivant, déjà en retard pour l’école, elle croise un Sprite, Burph, qui lui explique ce qui se passe. Enfin qui lui explique…

– Burph t’a donc expliqué ce que tu devais savoir ?
Léna sourit
– Si la qualité d’un professeur se mesure au nombre d’approximations dans ce qu’il enseigne, de lacunes dans ce qu’il sait et de maladresses dans ce qu’il raconte, notre ami Burph est un champion.
– Hé, s’offusqua le Sprite, c’est de moi que tu parles ?
Léna lui adressa un clin d’œil.
– Je n’ai le plaisir et l’honneur de connaître un seul Burph, fit-elle, un sourire dans la voix.*

Je crois que je ne peux pas développé plus le résumé sans enlever quelque chose aux futurs lecteurs, je m’arrête donc ici 🙂

J’ai adoré retrouver la plume de Pierre Bottero, et succombé aux illustrations de Gilles Francescano qui ornent les pages. Des mots et des traits qui s’accordent à merveille, on ne sait plus où donner de la tête. Ce livre pourrait se lire très vite, mais on en a aucune envie : non pas parce qu’on ne veut pas connaître la suite, mais parce que notre œil attentif s’accroche à chaque dessin, à chaque détail, et s’émerveille. L’histoire également est magnifique, entre la découverte de ce nouveau monde qui prend place du sien par Léna, la rencontre de celle-ci avec Burph, avec Sil, avec Doudou.. et les petits détails émouvants, comme le discours de Léna, l’histoire des parents, la comptine qu’on pourrait appeler leitmotiv..

Un, deux, trois,
Trois à trois,
Toi et moi.
Un, deux, trois,
Toi et moi,
Ça fait deux,
Qui est trois ?
C’est toi !*

Et je suis très contente de connaître maintenant l’histoire d’Eejil et de Doudou, qu’on rencontre dans plusieurs des trilogies de Pierre Bottero 🙂

En me relisant, je me rends compte que cette chronique n’est pas très dense. Mais je pense qu’un roman comme celui-ci, il faut le  lire, il faut le vivre. Un roman graphique que je conseille en tout cas à toutes et à tous, aux petits et aux grands enfants .

* Les extraits en couleur sont des extraits du livre.


Le chant du troll
Auteur : Pierre Bottero
Illustrateur : Gilles Francescano
Edition : Rageot
Prix (broché) : 17,50 €
Pages : 187

——————————————————————————————————————————————————————-

Ce livre a été lu dans le cadre d’une LC organisée par Plumeline, ici, avec Plumeline, Ellana (Pholi), LefsÖ & Maxo0

Publicités
12 commentaires leave one →
  1. 28 janvier 2011 15hi

    ARRETE!!!
    J’vais pas venir te dire à chaque publication que « je le veux je le veux je le veux » quand même, si??!! 😉

    Non, mais c’était sûr, de toute façon. C’est Pierre Bottero. Ca ne peut qu’être formidable.

    Donc je le veux. Hehe.

    Ton article est très beau!

    • 28 janvier 2011 20hi

      Je ne t’en voudrais pas si tu le fais ;D
      Et je suis d’accord, on ne peut pas être déçue avec Pierre Bottero… ♥

      Et merci, ça fait plaisir 🙂

  2. 28 janvier 2011 19hi

    Ton article n’est put-être pas très dense mais il exprime très bien les points forts de ce roman graphique !!

    Très beau billet 🙂

    • 28 janvier 2011 20hi

      J’ai essayé de mettre en mots ce que j’avais dans la tête, mais c’est pas facile du tout ! 😉

  3. 28 janvier 2011 19hi

    Comment ne pas être tentée après avoir lu ta chronique ? 😉
    En plus c’est du Pierre Bottero ❤
    Je le veux !!! (tu me comprends Lalou ;P)

Trackbacks

  1. Le chant du troll « Antre de livres
  2. Le chant du troll, écrit par Pierre Bottero et illustré par Gilles Francescano « La Zone de Maxo0
  3. Le Chant du Troll ! ♥ « LA VIE ou L'AVIS →
  4. Challenge « Beau Terrien  « Desirdelire ☼
  5. Le chant du troll de Pierre Bottero et Gilles Francescano » Antredelivres

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :