Skip to content

« Je veux vivre » de Jenny Downham

24 septembre 2010

COUP DE CŒUR

Waouw. Waouw waouw. (Bon comme vous pouvez le constater, je suis sous le choc.. je ne vous garantis donc pas que ma chronique sera très constructive ^^) Je n’ai jamais pleuré devant un livre. Jamais, jamais. Enfin… jusqu’à il y a quelques jours. Bon, la larme n’a pas coulé, elle est resté dans mon œil, mais ça n’est qu’un problème technique, la larme était là ! Enfin donc bref, je suis sous le choc. Ce livre est bien évidemment un coup de cœur, pour le premier livre à m’avoir fait pleurer (nous passerons le problème technique ;)), la question ne se pose même pas. Mais même si je m’étais contentée de pleurer en pensée comme d’habitude, ce roman aurait sa place dans mes coups de cœurs. Parce que… Waouw ! (Bon on va dire que « waouw » est un mot interdit à partir de maintenant, sinon on ne va plus s’en sortir :P)

Tessa va mourir. Comme tout le monde, d’accord. Mais Tessa va mourir dans quelques semaines d’une leucémie, et elle a seulement 16 ans. Et en 16 ans, on a pas encore assez profité de la vie. Tessa n’est pas prête à mourir, malheureusement elle n’a pas le choix. Alors, elle se lance dans une course contre la montre, contre la Mort, pour réaliser chaque point de sa Liste. De la liste qu’elle a dressé des choses qu’elle veut faire. La célébrité, le sexe, la drogue, l’illégalité… tout ce à quoi elle veut goûter. Mais aussi l’amour. « Tu n’as pas le temps » lui affirme sa meilleure amie, Zoey, et pourtant… Elle coche donc point par point, à l’aide de sa meilleure aime (donc la relation est un peu ambiguë, on a parfois l’impression d’une relation à un sens), au gré du temps imposé par son corps malade.

Tessa fait la dure, devient souvent arrogante, capricieuse, sèche, et je crois que c’est ce qui a déplu à plus d’un lecteur, plus d’une lectrice. Mais derrière cette arrogance, j’ai eu l’impression de déceler un petit quelque chose, une faiblesse. Et pour cause ! Elle va mourir. A 16 ans. C’est le genre de chose qu’on ne peut même pas imaginer avant que ça n’arrive, à nous ou à un proche. Alors oui, elle est faible, au fond, même si elle ne le montre pas. Je l’ai trouvé touchante, au fond, notamment  dans certaines scènes. D’autres sont plus brutales, d’autres plus tristes (très tristes), mais toutes ont un sens, des émotions à faire passer. J’ai beaucoup aimé celles avec son père, vraiment touchantes, ou avec Adam 🙂

Ne pensez pas avec mes multiples w**** (mot interdit, vous vous souvenez ? :P) que ce livre est parfait. Loin de là ! Tessa est parfois réellement arrogante. Parfois très énervante. Parfois les scènes se sentent à des kilomètres à la ronde… Mais il y a eu pour moi plus de points positifs que négatifs, je suis donc passée outre ceux-ci sans efforts.

Il sort de l’ordinaire.
Triste, mais beau.


Je veux v
ivre
Auteur : Jenny Downham
Edition : Plon (Jeunesse)
Prix (grand format) : 17 €
Pages : 390

Publicités
20 commentaires leave one →
  1. 25 septembre 2010 12hi

    Oh que c’est émouvant ! Contente pour toi que tu es trouvé un coup de coeur, et j’espère que quand je le lirais (plus tard !) il sera aussi w**** pour moi ! 😀

  2. 25 septembre 2010 13hi

    Il me fait de plus en plus envie !!

  3. 25 septembre 2010 23hi

    J’espère qu’il me fera également : Waouw !!! En tout cas, il est listé dans mon carnet 🙂 Ton avis me confirme dans mon choix.

    Bon dimanche.

  4. 26 septembre 2010 13hi

    J’avais vraiment bien aimé, surtout la fin, plus paisible que le début ! Par contre moi ce n’est pas Tessa que j’ai trouvé dure mais Zoey, quand elle met Tessa au défi de faire n’importe quoi en lui disant « Ben quoi ? Tu t’en fous tu vas mourir de toute façon ! »
    C’est vraiment chouette ton idée de mettre les couv’ originales à chaque fois, je préfère le titre anglais !

    • 26 septembre 2010 18hi

      Oui Zoey aussi je l’ai trouvé dure, ce que je veux dire c’est plutot quand elle rejette son père, quand il vient se coucher à coté d’elle par exemple…

  5. 27 septembre 2010 22hi

    il me le faut ABSOLUMENT, il a l’air super !!

    • 28 septembre 2010 21hi

      Mais oui ! 😀 Enfin je ne voudrais pas que tu sois décue parce que tu te jettes les yeux fermés non plus, bcp ont trouvé bcp de défauts :/

      • 30 septembre 2010 21hi

        ouais mais ça fait un moment que je le surveille et ya beaucoup d’avis positifs et l’intrigue minterresse beaucoup 😀
        je croi qu’il va faire parti des livres que je vaais acheter avec mes cheques cadeaux fnac 😉

  6. 2 octobre 2010 14hi

    Quand j’aurai une envie de lecture ado, je le lalise avec une intérogation sur la traduction du titre ??

    • 3 octobre 2010 11hi

      Euh je ne comprends pas exactement ta question, tu ne comprends pas pourquoi « Je veux vivre » ? A mon avis tout simplement parce que Tessa veut faire pendant les dernières semaines qu’il lui reste tout ce qu’elle considère être essentiel d’avoir fait avant de mourir, d’où le titre 😉

  7. 4 octobre 2010 21hi

    Before I die et je veux vivre ne me semble pas du tout avoir la même significaiton

    • 5 octobre 2010 7hi

      Non je sais, mais j’ai l’impression que les deux peuvent convenir 😉
      (Mais c’est vrai que dans ce cas ils auraient pu garder le titre original…)
      Personnellement, j’aime bien « je veux vivre » 😀

  8. 5 octobre 2010 20hi

    Oh que j’aime ton avis. Je l’ai lu il y a maintenant un peu plus d’un an et il fait toujours parti de mes coups de coeur. Beau, mais triste, comme tu le dis. L’arrogance de Tessa ne m’a pas du tout gênée moi non plus, j’y décelais un petit quelque chose. Bref, j’aime ce bouquin (L)

    Très joli blog ! Je vais continuer ma visite 🙂

    • livreschimeriques permalink
      10 octobre 2010 11hi

      Bon, je suis passée sous cette plateforme ci, donc…
      Dans tous les cas mon avis n’a pas changé 😀

  9. 24 octobre 2010 10hi

    Je l’ai lu aussi. J’étais scotchée, comme toi. Qu’il est émouvant ! C’est tellement… waouw ! C’est sans conteste, un trèèès beau livre à découvrir. La larme à l’œil est au rendez-vous 😛

    • 27 octobre 2010 20hi

      Je suis contente de voir qu’il y a aussi des gens qui ont beaucoup aimé, parce que j’ai lu beaucoup de critiques négatives :/
      Mais, comme on dit, De gustibus et coloribus non disputandum !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :