Skip to content

« Journal d’une allumeuse #1 » de E. Lockart

15 août 2010

Ruby a 15 ans. Jusqu’à il y a quelques semaines, elle le vivait assez bien : elle n’était pas la plus populaire, mais elle n’était pas non plus une lépreuse, elle avait plein d’amis, allait aux fêtes, etc. Mais c’était il y a quelques semaines, et ces moments lui semblent maintenant aussi loin que le Big Bang. En effet, pendant les dix derniers jours, elle… (en reprenant un extrait du texte, et le quatrième de couverture)

… a été abandonnée par son petit ami (le garçon n°13)
… a été abandonnée par sa meilleure amie
… a été abandonnée par toutes ses autres amies
… a appris des détails affreux sur la vie sexuelle de son ex-petit ami
… a fait un truc choquant et audacieux avec le garçon n°15
… a fait quelque chose de douteux avec le garçon n°10
… s’est disputée avec le garçon n°14
… a bu sa première bière
… s’est fait surprendre par sa mère
… a perdu un match
… a échoué à un contrôle de maths
… a fait de la peine à Melissa
… est devenue une lépreuse
… est devenue une célèbre allumeuse

Mais contrairement à ce qu’on pourrait attendre d’une fille qui donne des numéros aux garçons, Ruby n’est pas volontairement une allumeuse… la vérité est que les numéros sont ceux de tous les garçons qui ont compté dans sa vie, par ordre chronologique, et qui apparaissent sur la liste que Ruby a faite pour sa psy, chez qui elle se rend pour résoudre ses crises d’angoisse.

Chacun des 15 chapitres porte le nom d’un de ces garçons, et porte (en théorie) sur ce dit garçon. En théorie, parce qu’il arrive souvent que Ruby divague ;).

Au fil des pages, on apprend plus sur la cause qui a fait de Ruby une célèbre allumeuse et une lépreuse. Dans ce journal qui est le sien, Ruby jongle entre ses journées au collège, ses séances chez sa psy et ses souvenirs. J’ai bien aimé lire les nombreuses notes en bas de page (en tout et pour tout 115, et pas toujours courtes !) qui parsèment le récit, cela fait l’originalité de la lecture ! 🙂

J’avoue être assez déçue parce que je m’attendais à plus drôle… Mais malgré ça, Ruby peut-être assez marrante, et la lecture était quand même agréable. Je cherchais une lecture « Chick-lit » pour me détendre, j’ai été servie avec ce roman 100% girly ! 😛


Journal d’une allumeuse

Auteur : E. Lockart
Edition : Casterman
Prix (grand format) : 13 €
Pages : 202

Publicités
4 commentaires leave one →
  1. 15 août 2010 14hi

    Tu liras la suite ou pas ?

    • 15 août 2010 16hi

      Et bien j’ai vu que le tome 2 était aussi à la bibliothèque, donc pourquoi pas, à l’occasion 🙂
      En fait c’est pas mal, je ne m’attendais pas à ça, c’est juste que j’aurai pensé rigoler encore plus en le lisant.. mais j’ai aimé quand même, c’est une bonne lecture de vacances !
      Même si je n’ai pas été aussi enthousiaste que toi 😉

      • 15 août 2010 17hi

        C’est vrai que c’était un gros coup de cœur pour moi, j’avais justement été surprise par le côté psy de l’histoire 🙂

        • 15 août 2010 21hi

          Oui, Ruby n’est pas l’adolescente superficielle qu’on pourrait croire, et ca c’est bien (Y)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :