Skip to content

« Stravaganza #1 : La cité des masques » de Mary Hoffman

23 juin 2010

Stravaganza… Encore une  relecture : comme vous le voyez, j’aime relire mes livres 😉

Lucien a le cancer, il subit une chimiothérapie et doit donc rester au lit. Le moindre mouvement le fait souffrir, il se demande s’il pourra un jour reprendre sa vie d’avant, la vie qu’il avait à l’école, avec ses amis, sa famille qui ne le traitait pas comme s’il était en sucre. En plus de le clouer au lit, la maladie et le traitement lui donne parfois tellement mal à la gorge qu’il ne sait plus parler… C’est donc pour qu’il puisse y noter ce qu’il a à dire que son père lui offre un petit carnet qu’il croit venir de Venise. Mais ce carnet sera pour Lucien bien plus qu’un messager : un soir, il s’endort en le tenant dans sa main, et se retrouve dans ce qu’il croit être Venise. Mais il se rendra vite compte que cette cité sur l’eau est en fait Bellezza, l’équivalent de Venise dans un monde parallèle, au XVIe siècle. Là-bas, il marche sans effort, retrouve ses cheveux bouclés et ne ressent aucun des effets de la maladie… et il rencontre Arianna, une jeune fille qui lui servira de guide dans cette ville inconnue. Lucien vit cette première journée là-bas comme un rêve, sans y croire. Mais quand il y retourne la nuit suivante, il rencontra un homme mystérieux qui lui fera penser plus sérieusement au fait que ce n’est peut-être pas seulement un rêve… Grâce à ce carnet, qu’il sait maintenant être son talisman, il va trouver bien plus que sa vie d’avant. On retrouve tour à tour Lucien dans le monde que nous connaissons, vivant difficilement la maladie mais arrivant à la supporter grâce à ses nuits qu’il passe à Bellezza en tant que Luciano. Il va être mêlé à des aventures telles qu’il ne les aurait jamais imaginé, dans un combat plein de subtilités entre la Duchessa de Bellezza et les Chimici, riche famille qui dirige déjà toute la Talie (équivalent de l’Italie, comme vous l’aurez deviné) et qui ne demande qu’à ajouter à ses conquêtes Bellezza… Mais la Duchessa n’est pas prête d’accepter ce marché.

J’ai aimé me promener avec Luciano et Arianna dans les ruelles de Bellezza, avec des descriptions toutes en légèreté qui ne coupent en rien le récit. J’ai aimé vivre avec lui ces quelques heures de la nuit où il peut s’échapper, se délivrer momentanément de sa maladie qui l’empêche de vivre comme les autres adolescents de son âge. J’ai aimé découvrir la Duchessa, femme mystérieuse qui devient de plus en plus incroyable au fil du roman. J’ai aimé… J’ai aimé cette lecture, simple et échappatoire.. comment ça, vous aviez déjà compris ? 😉

Stravaganza – tome 1 : La cité des masques, Mary Hoffman, Pocket Jeunesse, 14,90 €

Publicités
8 commentaires leave one →
  1. 23 juin 2010 21hi

    Déjà dans ma LàL, et maintenant, j’ai hâte d’aller les emprunter, mais faut que je lise tous les livres que j’ai à lire, d’abord…^^

    • 23 juin 2010 21hi

      Oh, un commentaire.. mais comme c’est bizarre, surtout sur cet article ! x) 😉

      Oui j’ai vu ça, une sacrée liste ! ^^

  2. Charlotte, ta 'tite sister permalink
    24 juin 2010 17hi

    je n’ai pas grand chose à dire sur cet article,… ca doit être chouette pour lui la nuit..? ^^ tu n’as pas la même couverture si ? enfin peut être que tu lisais deja le 2eme car celle la me dit quand meme quelque chose… mysterieux… tout comme cette histoire d’ailleur

    • 24 juin 2010 17hi

      Oui le tome 2 est avec un ceval ^^ Celui là c’est le tome 1 😉
      Mais en fait quand il y va la nuit, là-bas c’est la journée, donc c’est super chouette effectivement mais après il est encore plus crevé la journée vu qu’il n’a plus de nuits ^^

      • Charlotte, ta 'tite sister permalink
        24 juin 2010 17hi

        ah oui ca doit etre fatiguant ! et tu dis quoi un ceval ? c’est quoi ? ou bien tu voulais peut etre dire un cheval..

  3. Noriane permalink
    5 juillet 2010 17hi

    J’ai lu ce livre il y a quelques années, et je l’avais adoré !! L’ambiance de la ville copie de Venise, le caractère d’Ariana, j’avais été embarquée par ce livre… Il faudrait que je le relise !

    • 14 juillet 2010 16hi

      Moi aussi j’aimais beaucoup Arianna, c’est le seul bémol que je peux mettre aux tomes suivants : même si elle encore présente, elle apparait moins souvent.. sauf dans le dernier tome il me semble, où elle refait bien surface, mais je ne me rappelle plus très bien ^^

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :