Skip to content

« Qui es-tu Alaska ? » de John Green

3 août 2010

Qui es-tu Alaska ? a été pour moi une agréable surprise ! Je ne m’attendais pas à ça, plutôt à un énième roman narrant l’histoire d’un garçon qui rencontre et bien sûr tombe amoureux d’une fille, belle et mystérieuse. En fait, je mens un peu là… Car Qui es-tu Alaska ? est un énième roman bla-bla-bla. Mais ne mettez aucune nuance péjorative dans le énième, parce que si vous l’avez lu, je suis persuadée que vous avez été vous aussi surpris. Et positivement !

Miles Harker*, à seize ans, a l’impression de ne pas avoir vécu. Il veut autre chose que ses « camarades » avec qui il n’échange pas plus de deux phrases par jour, il veut plus que sa vie monotone. Cette année, pour fuir cette vie, il décide de quitter le cocon familial pour aller à la recherche de son Grand Peut-être, dans le pensionnat de Culver Creek, en Alabama.

Là-bas, il rencontrera le Colonel (Chip), Takumi, Lara, qui de simples connaissances vont devenir des amis. Et surtout, il rencontre… Alaska. Alaska, la troublante, drôle, insaisissable, insoumise, et vachement sexy Alaska Young. Alaska, pleine d’entrain, toujours pleine d’idées. Alaska, qui trouve Miles assez mignon, mais qui a malheureusement un copain qu’elle adore. Alaska, avec ses humeurs lunatiques, Alaska qui rit à gorge déployée et qui l’instant d’après crise parce qu’elle n’est pas d’humeur à répondre aux questions commençant par « comment », « quand », « où », « pourquoi », « qu’est-ce que ». Alaska, qui est contre le machisme et n’hésite pas à rabrouer toute parole qui va à l’encontre de ses principes.

Je pourrai continuer longtemps à parler d’elle, sur qui on en apprend de plus en plus au fil du récit. Je pourrait encore sans m’arrêter vous la décrire, tout simplement parce qu’elle m’a donné l’impression d’être une personne on ne peut plus réelle !

Le premier chapitre s’appelle « Cent trente-six jours avant », le deuxième « Cent vingt-huit jours avant », et ainsi de suite… au début, j’étais intriguée : avant quoi ? Mais on plonge dans la vie trépidante du pensionnat, et on oublie vite de faire attention aux titres. Alors, quand est arrivé l’évènement qui sépare le Avant du Après, j’ai été… Surprise. Choquée. Triste. Marquée. Mais l’histoire continue, avec encore plus d’émotions. [Spoiler : Je l’ai lu il y a quelque jour, et pourtant je ressens encore Alaska. C’est presque comme si… elle me maquait,  comme si c'était une personne réelle qui était morte, et pas un personnage de roman !]

Je rajouterai que l’éditeur a vu tout juste : « Qui es-tu Alaska ? est LE roman de l’adolescence : les amitiés fortes, l’amour, la transgression, la soif de connaissance et la fondamentale quête de sens. La vie explose dans ce livre qui fait rire et fondre en larmes l’instant d’après et qu’on voudrait ne jamais finir. »

Pour conclure, je dirais que ce roman n’est pas vraiment un coup de cœur… il est autre chose. Autre chose que je ne saurai définir ou décrire exactement. Je sais juste que ce roman m’a marquée. Et vous, retenez juste que ce roman est à lire absolument !

* Autant vous dire que j’avais déjà oublié son prénom, étant donné que, par la suite, tout le monde ou presque l’appelle "le Gros", pour se moquer (gentillement) de sa fine taille :P


Qui es-tu Alaska ?

Auteur : John Green
Edition : Gallimard (Scripto)
Prix :  13 €
Pages : 365

2 Commentaires leave one →
  1. 15 août 2010 17hi

    J’espère que ta chronique convaincra d’autres personnes, ce roman est vraiment à découvrir !
    Complètement d’accord avec toi sur la "réalité" du personnage d’Alaska…
    Et merci, grâce à toi je peux admirer la couv’ d’origine, que je trouve sublime (beaucoup plus que la version française) !

    • 15 août 2010 21hi

      Oui je suis d’accord ! N’hésitez pas, les gens ;)
      Et je trouve la couverture originale très belle, mais celle française aussi, avec le labyrinthe… pour être honnête je n’arrive pas à me décider sur laquelle je préfère ;)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 27 autres abonnés

%d bloggers like this: